Conseils de sécurité pour blanchiment dentaire

Conseils de sécurité pour blanchiment dentaire

Avoir un sourire éclatant semble aujourd’hui être à la portée de tout le monde, grâce à la notoriété grandissante des produits blanchissants. Des bandes blanchissants en libre service aux traitements dentaires chez le dentiste, vous avez le choix entre plusieurs options pour éclaircir des dents tachées ou noircies.

Les effets indésirables des kits de blanchiment maison sont rares si vous suivez les instructions, mais cela peut arriver. Avant de commencer à se blanchir les dents régulièrement à la maison, apprenez comment entretenir votre sourire en toute sécurité.

Commencez par une visite chez le dentiste

Faîtes un contrôle et un nettoyage chez le dentiste pour vous assurez que vous avez des dents saines même si vous décidez de vous blanchir les dents à la maison. Peut être qu’un détartrage suffira à vous rendre un sourire étincelant.

Pendant l’examen votre dentiste cherchera aussi à voir si vous avez des caries et vérifiera la santé de vos gencives. Traiter tous les problèmes avant de commencer à vous blanchir les dents est plus sûr pour votre bouche.

Demandez à votre dentiste quel produit en libre service vous devriez utiliser. Assurez-vous de lire notre évaluation idol white. Les dents se noircissent avec l’âge mais l’importance de cette variation dépend d’une personne à l’autre.

Achetez judicieusement

Les kits de blanchiment maison contiennent des peroxydes, en général du peroxyde de carbamide, compris entre 10% et 20%.

Choisissez un produit dont le taux de peroxyde avoisine cette quantité. Si le produit ne nuit pas à votre bouche mais qu’il n’apporte pas l’effet éclaircissant souhaité vous pouvez en choisir un qui contient un taux de peroxyde plus élevé. Si vous avez des questions, votre dentiste pourra vous aider à trouver le produit blanchissant qui conviendra le mieux à vos besoins.

Suivez les instructions

Ne laissez pas les strips ou gels agir plus longtemps que prévu : vous pourriez finir avec des gencives douloureuses et vous créer d’autres problèmes.

Après vous être blanchit les dents, évitez les soda, les boissons énergisantes ou tout autre boisson acide pour quelques heures afin de protéger vos dents.

Dans quels cas faut-il ne pas blanchir ses dents ?

Par précaution, les femmes enceintes ou qui allaitent devraient reporter leur blanchiment dentaire.

Les prothèses dentaires en porcelaine ou en tout autre matériel composite ne vont pas s’éclaircir. Par conséquent, si vous changez la couleur des dents qui se trouvent aux alentours, vous pourriez finir par avoir un sourire d’une couleur inégale ou nécessiter de remplacer vos anciennes prothèses ou couronnes dentaires.

Protéger les dents sensibles

Après un blanchiment dentaire vous pourriez ressentir une sensibilité dentaire, mais en général ce n’est qu’à court terme. Si vos dents et vos gencives sont en bonne santé, cela ne sera pas un problème. Si cela vous dérange vraiment, arrêtez le traitement et parlez-en à votre dentiste.

D’autres conseils pratiques concernent les gouttières de gel blanchissant que vous portez comme un protège bouche. Si elles ne s’adaptent pas bien elles peuvent gêner vos gencives. Si c’est le cas, il peut être nécessaire d’arrêter d’utiliser ce produit.

N’en faîtes pas trop

Comment savoir quand c’est trop ? Si vous suivez les instructions du produit et que vous avez des bons résultats, un session de retouche une fois par mois est suffisante.

Lorsque vos dents atteignent la teinte que vous souhaitez, vous devriez avoir besoin de répéter les sessions de blanchiment dentaire deux fois par an, voir moins.